Cardiologie

Anatomie et physiologie du cœur

Le système cardio-vasculaire

Pour ce cour la je vous conseille sérieusement de récupérer les schémas qui accompagnent ce cour pour comprendre ça aide pas mal et aussi il y avait un polycopié.

I)                  Généralités :

        Artères : le sang quitte le coeur

        Veine : le sang rentre dans le cœur

        Le cœur est le siège de la contraction musculaire spontanée, il envoie le sang dans deux grands système : la petite circulation et la grande circulation.

Ä Petite circulation : circulation pulmonaire (la sang s’enrichie en oxygène). Elle part du VD passe par les capillaires pulmonaires et revient à l’OG. C’est un sang pauvre en oxygène quand il part du VD  puis il se charge d’oxygène en passant par les capillaires pulmonaires popur revenir dans l’OG

Ä Grande circulation : circulation systémique, distribution d’oxygène à tous les organes (le sang s’appauvrie en oxygène) part du VG pour aller vers tous les autres capillaires (organes) puis le sang revient dans le cœur par l(OD ensuite il revient appauvrit en oxygène et remonte vers la veine cave supérieure.

II)               Le cœur

1- les rapports : tous ce qu’il y a autour su cœur

    Ÿ Le cœur est un organe creux musculaire qui pèse environ

300 grammes

.

    Ÿ Le cœur est placé dans le médiastin (emplacement au milieu du thorax)

    Ÿ Limité en avant par le sternum, en arrière par l’œsophage et le rachis. De chaque coté les deux poumons.

La base du cœur est composée par les gros vaisseaux et les oreillettes en haut à droite du cœur. L’apex (pointe du cœur)  en bas a gauche  est constitué par le fond des ventricules

2- La séreuse cardiaque : le péricarde

Def séreuse : c’est un tissu d’emballage des organes surtout des organes mobiles

La séreuse cardiaque ou péricarde et composé de 2 feuillets

-         une plaqué sur la paroi c’est le feuillet pariétal  (péricarde fibreux)

-         et un autre feuillet qui emballe l’organe qui est le feuillet viscérale : épicarde.

-         Entre les 2 feuillets se trouve un espace virtuel qui permet les mouvements du cœur sans frottements. En pathologie il peut se remplir d’eau ou de pue et donner une péricardite.

3- les parois du cœur :

Composé de 3 tuniques (tissus qui forme les parois d’un organe) de l’extérieur vers l’intérieur :          

     Ÿ Epicarde (le plus a l’extérieur)

                                    Ÿ Myocarde (couche musculaire (au milieu)

                                    Ÿ Endocarde (le plus à l’intérieur)

4 – les cavités cardiaques

- deux oreillettes et 2 ventricules.

- Pour les cavités gauches on parlera d’un cœur gauche tout comme pour les cavités droites on parlera d’un cœur droit.

- Le ventricule gauche est plus épais que le droit (du à la circulation systémique sui demande un plus grand effort).

- Ces cavités sont séparées par un ‘squelette’ fibreux : le septum inter ventriculaires. Au niveau des valves ce squelette forme des anneaux fibreux.

5- les valves :

Entre les oreillettes et les ventricules on parle de valves au point de départ des gros vaisseaux on parle de valvule. Les valves empêchent que le sang redescendent dans le cœur ou les poumons.

6- La révolution cardiaque (cycle) :

- C’est le découpage de l’alternance entre contraction (systole)et relaxation (diastole en suivant toutes les étapes de remplissage et d’éjection des différentes cavités.

- La systole et la diastole se divisent en 3 parties :

           Ÿ Début : proto (protodiastole ou protosystole)

           Ÿ Milieu : méso (mesodiastole ou mesosystole)

           Ÿ Fin : télé (télédiastole ou télésystole)

Le premier bruit du cœur correspond à la fermeture des valvules mitrales et tricuspides.

Le second bruit du cœur correspond à la fermeture des valvules sigmoïdes aortiques et pulmonaires.

7- La vascularisation cardiaque :

- Le coeur est irrigué par les artères coronaires Dt et Gch. Elles naissent au tout début de l’aorte derrière les valvules sigmoïdes.

- Elles se remplissent en diastole car :

            Ÿ en systole les sigmoïdes sont plaqués contre leur orifice de départ.

            Ÿ en systole le myocarde se contracte et écrase les capillaires

Il existe de très nombreuses collatérales et anastomoses entre les diffférents branches

(Anastomose : branche d’une artère qui se fixe à une autre artères)

8- Activité électrique du cœur :

            

a. Tissu nodal :

En plus du tissu musculaire, le cœur est constitué d’un tissu excitable spontanément : le tissu nodal qui est constitué d’amas de cellule et de faisceau de conduction dans l’OD

La nœud sinusal bat à 80/mn et transmet son excitation au auriculo ventriculaire qui la conduit dans le faisceau de His jusqu’au réseau de Purkinje qui provoque la contraction des ventricules. C’est un système auto excitable.

            

            b. ECG (électrocardiogramme)

            On recueille les courants du tissu nodal gràce à des électrodes placées sur la peau.

            Interprétation des ondes :

-         onde P : décharge d’une sinusale et contraction des oreillettes.

-         Espace P-q : temps de conduction des oreillettes jusqu’au ventricules ( si augmentation du temps = bloc de conduction)

-         Complexe q-R-S : dépolarisation des ventricules et systole                                 

-         Onde T : repolarisation des ventricules (ventricule prêt pour une nouvelle contraction)

9- Le débit cardiaque :

a.      Débit volume :

Débit = volume / unité de temps pour calculer quelle quantité de sang est éjectée.

Volume de sang éjectée dans l’aorte ou l’artère pulmonaire.

VES : volume d’éjection systolique (CC)

FC : nb de battement/ mn (80/ mn)

Formule du débit cardiaque : FC x VES

b.      Répartition des volumes :

-         définition des différents volumes de sang au cours du cycle cardiaque. Le volume de sang venu des oreillettes s’appelle la pré-charge.

-         Le volume d’éjection du ventricule pendant la systole s’appelle la charge.

-         Le ventricule ne se vide pas complètement à chaque contraction il reste un résidu appelé post-charge.

c.       Facteurs de variation des volumes

-         Facteur 1 : la post charge : force de contraction du ventricule= c’est l’inotropisme donc diminution de la post charge.

-         Facteurs 2 :Les résistances vasculaires : résistance du à l’écoulement sanguin provoqué par des artères en vasoconstriction ou bien par des artères trop rigide (paroi calcifiée)

d.      La variation :

-         La pré-charge : pendant un exercice physique augmente le retour veineux vers le cœur.

-         L’exercice physique augmente la pompe musculaire

-         La volémie = le volume de sang total circulant. C’est l’eau et le sel qui permette de garder la même quantité.

10 – Régulation

            a. Hormonal :

- glande thyroïde augmente la FR cardiaque et l’inotropisme d’où la diminution de la post charge.

- Glandes surrénales : produisent l’adrénaline. Volume d’éjection donc diminution post charge.

- Glande hypothalamus : produit ADH= hormone anti-diurétique (retiens l’eau donc augmentation de la volémie en baisse de diurèse) donc augmentation pré-charge et donc TA

            b. Nerveuse

- système nerveux autonome composé de deux parties le système sympathique qui produit l’adrénaline et noradrénaline. Donc augmentation de la FR cardiaque et du volume d’éjection.

Le système parasympathique : fonctionne à l’acétylcholine nerf pneumogastrique= nerf vague qui provoque des baisses cardiaque et du volume d’éjection.

                                                                                                                                          By Lydie & Cidalia